Rares sont les départements qui possèdent une aussi grande diversité de richesses touristiques. C'est que ce département a d'abord une tradition d'ouverture au monde. II est le passage obligé entre la péninsule ibérique et le couloir rhodanien, entre le bassin aquitain et la Provence et l'Italie.Depuis les temps les plus reculés, l'homme a vécu sur cette terre hospitalière. Le nombre considérable de dolmens (plus de cinq cents) et de menhirs révèle cette antique occupation.Plus de 140 châteaux (hélas ! beaucoup en ruines) témoignent d'une vie ancienne et déjà très active sur ce sol attachant du Languedoc. La présence de mines diverses (fer, argent, charbon ...) n'est pas étrangère à cette occupation ... Des centaines de cités accueillantes rappellent par leur église ou cathédrale, romane ou gothique, leurs maisons ou édifices, leurs rues et ruelles, légendes et folklore, ces siècles passés.Les temps modernes voient se développer les magnaneries, l'industrie du drap (Ganges, Lodève, Villeneuvette ...) la viticulture, le commerce maritime (Sète, second port marchand de notre côte méditerranéenne), le Canal du Midi (patrimoine mondial) qui relie Bordeaux à Sète, l'artisanat et jusqu'à Montpellier, récente technopôle.Le Catharisme, les guerres de religion ont marqué de leur sceau ce pays pourtant de grande tolérance : Béziers, Ganges, Minerve ... en sont les principaux témoins.

Le charme de la géographie physique et du climat qui attire, enchante et retient. On compte, du sud au nord, trois grandes zones traversées par trois fleuves. Le plus important a donné son nom au département, le « Hérault ».
Sur les hauteurs, la féerie des montagnes commence.
Des vues splendides, à l'infini, des forêts immenses et giboyeuses, aux essences diverses, aux automnes somptueux.
Les grottes que l'on visite toute l'année : Clamouse, Demoiselles, Devèze, Labeil.
Des lacs merveilleux : Raviège, Avène, Vesoles ... On s'attarde dans les cirques fantastiques : Infernet, Navacelles (10 Km de diamètre), Mourèze, on pratique l'escalade.
Et puis, tout au nord-est du département, à près de 1000 m d'altitude, s'étalent les Grands Causses (Larzac)...
Ce panorama de richesses ne serait pas complet si l'on ne faisait pas état des stations thermales réputées (Balaruc-les-Bains, Lamalou-les-Bains, Avène-les-Bains).
Si l'on oubliait les musées et collections (ils sont si nombreux, du paléolithique à nos jours). Si l'on ne faisait pas apprécier la gastronomie.
Si l'on ne faisait référence à la vie culturelle (Montpellier, centre de grandes facultés ; Sète, patrie de Paul Valéry et Georges Brassens ; Pézénas, amour de Molière ...)
Les mots ne suffisent pas pour découvrir l'Hérault. II faut y venir. Soyez les bienvenus.

      Paul Lacaze Präsident der U.D-O.T.S.I. 


Last update :31 janv. 2005